Coronavirus : quels risques pendant la grossesse ?

Coronavirus : quels risques pendant la grossesse ?

Coronavirus : quels risques pendant la grossesse ?

Alors que le nombre de personnes infectées continue d’augmenter à travers le monde, quels sont les risques pour les femmes enceintes ?

L’épidémie de coronavirus ne cesse de croître à travers le monde, y compris Europe. Les personnes les plus vulnérables, selon des critères d’âge, d’état de santé, sont celles qui y survivent le moins bien. Mais qu’en est-il des risques lors d’une grossesse ? Le Ministère de la Santé n’a pas encore donné d’instructions particulières à ce sujet.
“On manque de données scientifiques probantes, pose d’emblée le Pr Deruelle, gynécologue et secrétaire général du CNGOF (Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français). Nous nous appuyons pour l’heure sur une publication scientifique, somme toute plutôt rassurante.”

Les femmes enceintes sont-elles plus à risque ? 

Ce que l’on peut retenir, c’est qu’il n’y a pas de différence majeure entre les femmes enceintes et le reste de la population. Contrairement à la grippe qui est associée à un taux de mortalité plus élevé pendant la grossesse, les femmes enceintes infectées par le coronavirus ne sont pas plus à risque de complications graves”, explique le Pr Deruelle. A nuancer cependant. “Néanmoins pour celles qui sont infectées, et en cas de détresse respiratoire, alors le fait d’être enceinte est un facteur de risque par rapport à cette détresse respiratoire, explique le gynécologue, avant de préciser qu’il est “plus compliqué de prendre en charge une détresse respiratoire chez une femme enceinte que chez une femme qui ne l’est pas.”

Existe-t-il un risque de transmission entre la mère et son bébé in utero ?

“C’est un virus qui n’a pas de transmission materno-fœtale à ma connaissance et qui par ailleurs, n’est pas tératogène contrairement à d’autres virus.”
Le principal problème qui pourrait se poser, selon Philippe Deruelle, c’est celui de la séparation entre le bébé et sa maman. Dans les recommandations du CNGOF (Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français), qui seront publiées très prochainement, il sera recommandé de séparer la mère de son bébé en cas d’infection maternelle. Un choix pas forcément justifié selon lui alors que les infections chez l’enfant ne sont pas forcément plus graves que chez l’adulte. “Si le nombre de cas évolue, cela posera évidemment des problèmes pratiques, mais aussi éthiques.”

ENCEINTE : COMMENT SE PROTÉGER DU CORONAVIRUS ?

Pour rappel, les gestes barrière sont indispensables pour éviter d’être contaminé. Il est important de bien se laver les mains régulièrement, de se couvrir la bouche et le nez lorsque l’on tousse ou éternue, de garder une distance de sécurité avec les personnes possiblement touchées ou venant de zones à risques, d’utiliser des mouchoirs à usage unique.