La « chachia » tunisienne une tradition ou une identité ?

Porter la chachia tunisienne enracine les traditions de nos ancêtres. Ces derniers la mettaient toujours pour toutes les occasions non seulement pour protéger cet habit traditionnel mais aussi pour ancrer l’identité tunisienne devant la colonisation française. De nos jours, la « chachia » est devenue un accessoire de beauté et de fashion que l’on porte pour apporter une touche typiquement tunisienne. On la trouve donc dans toutes les cérémonies de mariage et de fête de patrimoine. Entre protéger et garder nos traditions et enraciner notre identité la chachia restera toujours le symbole de la beauté tunisienne inégalée

La chachia tunisienne a été mise à l’honneur lors de la conférence internationale sur l’investissement Tunisia 2020.

meriem ben mami avec la chachia tunisienne
meriem ben mami avec la chachia tunisienne

Porter la chachia tunisienne enracine les traditions de nos ancêtres.

Ces derniers la mettaient toujours pour toutes les occasions non seulement pour protéger cet habit traditionnel mais aussi pour ancrer l’identité tunisienne devant la colonisation française.

 De nos jours, la « chachia » est devenue un accessoire de beauté et de fashion que l’on porte pour apporter une touche typiquement tunisienne.

On la trouve donc dans toutes les cérémonies de mariage et de fête de patrimoine. 

Entre protéger et garder nos traditions et enraciner notre identité la chachia restera toujours le symbole de la beauté tunisienne inégalée.

Intervenant lors du panel sur l’économie numérique afin de présenter sa success story, Pradeep Kumar, Senior Vice president de la Global Support Delivery.

 

Helwett Packard Entreprise, a mis à l’honneur la chechia, couvre chef traditionnel tunisien lors de cet événement majeur pour le pays.

Pradeep Kumar qui n’est pourtant pas tunisien mais vient du Sri Lanka a sorti une chechia sur scène et a partagé en introduisant

son parcours à la tête de HP un récit émouvant attaché à son enfance et à ce couvre chef tunisien.

Elle a toujours trôné dans le bureau de celui-ci et lui a permis quand il était enfant de savoir situer la Tunisie ce pays méconnu dans son pays à lui.

Plus tard, la chachia, il en a achetée une et elle trône désormais dans son bureau à lui.

L’objet emblématique de l’artisanat tunisien lui rappelle son père, son enfance et ce pays qu’il a conquis à travers les affaires.

La chachia tunisienne, son père l’avait ramenée après un voyage en Tunisie.